La migraine
Une nouvelle interprétation

La migraine est une forme de céphalée caractérisée par des maux de tête pulsatiles, souvent d’un côté de la tête.

Les migraines sont généralement accompagnées de symptômes tels que la sensibilité à la lumière, au son et parfois aux odeurs.

Les personnes souffrant de migraines peuvent également ressentir des nausées et des vomissements.

Les migraines peuvent être déclenchées par divers facteurs tels que le stress, les changements hormonaux, certains aliments, ou d’autres stimuli environnementaux.

Elles peuvent avoir un impact significatif sur la vie quotidienne et nécessitent souvent un traitement spécifique pour soulager les symptômes.

Je veux parler ici d’une migraine toute particulière celle qui arrive au moment des règles .

On l’appelle « Migraine Cataméniale » et à ma grande surprise le traitement découvert pour calmer la douleur des règles , calme la Migraine nous sommes bien devant un tableau inflammatoire du même genre que l’inflammation qui touche l’utérus et l’intestin.

Nous avons à présent une meilleure connaissance des mécanismes de déclenchement qui sont donc une variation du taux d’hormone avec libération de facteurs inflammatoires à partir de la paroi intestinale .

Le traitement de la migraine dépend souvent de la fréquence et de la sévérité des crises, ainsi que des facteurs déclenchants spécifiques pour chaque personne.

Voici quelques approches couramment utilisées dans la gestion de la migraine :

1. **Médicaments contre la crise :**

Des analgésiques spécifiques, tels que les triptans, peuvent être prescrits pour soulager la douleur pendant une crise de migraine.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent également être recommandés.

Je ne parle pas ici du nouveau traitement découvert ces derniers mois

2. **Prévention :**

Si les migraines sont fréquentes, un traitement préventif peut être envisagé.

Cela peut inclure des médicaments tels que les bêta-bloquants, les antidépresseurs, les antiépileptiques ou d’autres médicaments spécifiques. Traitement il faut l’avouer lourd à gérer

3. **Gestion des déclencheurs :**

Identifier et éviter les déclencheurs potentiels de migraines peut être utile.

Cela peut inclure des ajustements au niveau du régime alimentaire comme la nourriture chinoise, des habitudes de sommeil, ou des techniques de gestion du stress.

4. **Modifications du mode de vie :**

Adopter un mode de vie sain en maintenant une routine de sommeil régulière, en faisant de l’exercice régulièrement et en gérant le stress peut contribuer à réduire la fréquence des migraines.

5. **Biofeedback et relaxation :**

Certaines personnes trouvent un soulagement en utilisant des techniques de biofeedback ou de relaxation, telles que la méditation, la respiration profonde, ou la thérapie cognitivo-comportementale.

En cas de migraines fréquentes ou de symptômes graves, un professionnel de la santé peut recommander certains examens pour éliminer d’autres causes possibles et établir un diagnostic précis. Voici quelques examens qui pourraient être envisagés :

1. **Imagerie cérébrale :**

Des examens d’imagerie tels que l’IRM (imagerie par résonance magnétique) ou le scanner peuvent être prescrits pour exclure d’autres problèmes neurologiques, tels que des tumeurs cérébrales, des anomalies vasculaires ou des accidents vasculaires cérébraux.

2. **Analyse de sang :**

Des tests sanguins peuvent être réalisés pour vérifier la présence d’infections, de troubles métaboliques ou d’autres conditions médicales qui pourraient contribuer aux migraines.

3. **Lombaire ponction (ponction lombaire) :**

Dans certains cas, une ponction lombaire peut être réalisée pour analyser le liquide céphalorachidien. Cela peut aider à exclure des causes telles que des infections du système nerveux central.

4. **Électroencéphalogramme (EEG) :**

Un EEG peut être recommandé pour mesurer l’activité électrique du cerveau. Cela peut être utile pour exclure des anomalies électriques qui pourraient être associées à certaines formes de migraines.

5. **Tests de vision et d'audition :**

Des tests de la vision et de l’audition peuvent être effectués pour évaluer la fonction sensorielle et exclure d’autres causes de maux de tête.

Il est important de souligner que ces examens ne sont généralement prescrits que si le professionnel de la santé suspecte d’autres conditions médicales en dehors de la migraine. La plupart des migraines peuvent être diagnostiquées cliniquement, en se basant sur les antécédents médicaux du patient et une évaluation approfondie de ses symptômes. En cas de doute, il est toujours recommandé de consulter un médecin pour obtenir des conseils personnalisés. Mais souvent nous médecins sommes poussés par le patient très inquiet qui a eu un ami ou un parent atteint d’une tumeur, cancéreuse ou non, et c’est ce patient qui nous impose ces examens .

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour établir un plan de traitement personnalisé en fonction de la situation spécifique de chaque individu. Un suivi régulier avec un médecin peut aider à ajuster le traitement en fonction de l’évolution des symptômes et des besoins du patient.

Les découvertes du Dr HADDAD remettent en question toutes ces théories. Le bilan de la migraine chez la femme surtout si c’est une migraine cataméniale Nécessite un bilan complet de l’endométriose et un protocole de traitement à l’identique.